04/12/2008

Je n'aime pas les voyous de Terdelt

Voilà, c’est chez moi. Mon jardin est très sale : plein de cannettes de bière, de papiers et de cigarettes. Ce sont les gens qui jettent ces saletés quand ils rentrent la nuit. Quand ma mère sera mieux, elle refera peut-être le jardin. Je trouve que c’est méchant de faire cela, même s’il n’y a pas de poubelles. Quand ils ont trop bu, ils vomissent sur le balcon et ça tombe dans notre entrée.

 

La voiture est garée devant. Elle est belle. Elle a coûté cher. Ils ont plusieurs fois cassé la fenêtre et le pare-brise. Pas pour voler. Juste pour casser. Ils ont griffé le capot. Vous voyez, ils ont mis P.D. dessus. Nous n’avons pas l’argent pour la repeindre. Cela me rend triste. Surtout qu’ils cassent toujours notre voiture, pas celle des autres. Pourtant là en face, il y en a une qui est plus belle.

 

Ce qui me rend triste aussi, c’est qu’ils embêtent mon frère. Mon frère a un retard mental . Un jour, ils l’on attaché avec une corde sur un des jeux du parc. Il a treize ans comme moi mais il ne sait pas se défendre. Ma voisine a aussi un fils qui a un problème. Elle garde les volets fermés pour ne pas qu’ils le voient. La bande qui fait ça vient d’Helmet. Ils viennent ici parce que leur chef y habite. Ils ont tagé 1030, là-bas. Ils sont dehors jusqu’à 4 heures du matin. Ils cassent les carreaux. Une fois, ils sont entrés dans les caves et ont tout démoli. Ils ont volé des aspirateurs pour les revendre à Cash Converters. Ils ont aussi cassé mes affaires à moi. Des souvenirs. Des cadres avec des photos de mon père.

Mon père est mort.

 

Je n’aime pas ce quartier. La seule chose qui me plaît, ce sont mes copains. Ils sont de toutes origines, c’est chouette. Je vais parfois voir quand ils font de l’athlétisme au stade. Je ne veux pas demander à ma mère pour y aller parce que cela coûte de l’argent. Alors je roule à vélo et je fais la course contre moi-même pour m’améliorer. Un copain a un chrono.

 

La police passe tous les jours. Ils ont voulu mettre des caméras pour empêcher les voyous de venir. Mais pour faire cela, tout le monde devait être d’accord. Beaucoup de personnes n’ont plus voulu parce qu’elles avaient peur. Ils ont volé et puis brûlé la voiture d’un monsieur qui avait porté plainte. Et puis là, ils ont mis partout ‘Massimo balance’. Même près de la maison de retraite. Les personnes âgées ont peur que les voyous entrent chez elles. Massimo est un jeune qui avait parlé à la police et dénoncé. Je crois qu’ils se sont pardonnés, mais les mots sont toujours là. Massimo a déménagé.   

 

 

 

20:38 Écrit par Les evoy dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : journalisme voyous |  Facebook |