15/12/2008

J'aime la cage

J’ai 11 ans et j’habite près de la Cage aux Ours. En fait plus près de la commune mais j’aime mieux la cage. J’y vais à vélo parce qu’il y a des descentes. Parfois, il y a des bagarres et je regarde. Ce sont des jeunes qui se jettent des coups de poings et des gens essaient de les séparer. J’aime bien les bagarres. Cela me sort les nerfs. J’ai toujours les nerfs.

 Je vais aussi place Lieds. Quand les Turcs se bagarraient, j’étais là. Dans un coin. Pour voir. Ils ont tapé les policiers. L’un d’entre eux était en état de choc. Je ne suis parti que quand les gens ont sorti des pistolets. Là j’ai eu peur. Mes parents ne savaient pas où j’étais.

Une fois, j’ai fracassé une mobylette avec deux autres. La police nous a embarqué. Mes parents ont menacé de m’envoyer à l’internat. Je ne traîne plus trop dehors. Mais j’aime voir les bandes. Les Kamikazes rodéo viennent parfois. Ils font du weeling. Ils cassent tout. Le truc à paris là, par exemple. Ils l’ont complètement démoli.

La place Pav’, je n’aime pas trop. Une fois, ils ont volé un petit. Ils pourraient me voler aussi. Ils y fument du hasch.

Mais ailleurs, les grands me laissent tranquille. .

19:43 Écrit par Les evoy dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : bandes delinquance journalisme |  Facebook |