01/05/2009

Les constats significatifs

 

50% des enfants malheureux envisagent la violence sous forme de moqueries.

 

 

Les filles et les garçons ont-ils toujours des résultats similaires ?

N’ont jamais participé à une bagarre !

Se battent souvent

 

 

 

 

 


                                                                                                      

54% des filles contre 26% des garçons                                           11% des filles

          

                                                                                                             et 42% des garçons

      Les filles et les garçons ressentent-ils la même chose face à la violence ?

 

 

                                                    31% des filles

                  De la colère …

 


                                                    45% des garçons

 

 

                                                                                   3% des filles du milieu favorisé

                                             9% des filles

Ont envie                                                                   17% des filles du milieu défavorisé
de se battre aussi                                                     

                                                                                    28% des garçons du milieu favorisé

                                           16% des garçons

                                                                                    12% des garçons du milieu défavorisé

 

        Les filles et les garçon sont-ils aussi à l’aise dans les transports en

                   commun et en  rue ?

 

Items

% de filles d’un milieu favorisé

% de filles d’un milieu défavorisé

% de garçons d’un milieu favorisé

% de garçons d’un milieu défavorisé

Se sentent  en sécurité en rue

23,75%

27%

45,5%

36,4%

Se sentent en sécurité dans les bus/trams

26,8%

40%

46,8%

47,3 %

11:58 Écrit par Les evoy dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.