04/04/2009

Visite de Diegem avec Tigrou

Tigrou m’attend souvent sur l’appui de fenêtre. Surtout quand il y a du soleil. C’est un gros chat roux. Quand je sors, il me suit. Parfois Tigrou va dormir chez la vieille voisine Rosa.

Je ne suis plus sortie depuis deux mois. Je n’aime pas sortir seule et je me suis disputée avec ma copine.

Il y a de la racaille ici, des garçons qui crachent et qui fument.

Derrière le coin, les gens élèvent des koïs. Ils cachent leur étang avec des plastics verts pour éviter qu’on ne les vole. Tigrou en a attrapé un, un jour.

Je vais parfois chez mon tonton. On dit que les gens ici ont la main verte, les jardins sont beaux. Moi, je ne l’ai pas, la main verte.

 

Entre les maisons, on trouve plein de petits chemins. Certaines maisons comme celle-ci sont originales. Les gens ont mis plein de statues sous une pancarte : « Hier is’t ». Je ne sais pas ce que cela veut dire. Il y a au moins quatre lions en pierre dans ce jardin. Ils doivent être riches !

 

La boulangerie près de chez moi a ouvert puis fermé puis ouvert et fermé. A côté, un homme a dû aller en prison à cause de la drogue.

Dans le chemin qui va vers le quartier des chiens, on peut rencontrer le vieux pervers, il se gratte les c… en disant ‘enlève ta jupe’.

 

Beaucoup de maisons sont à vendre.

 

J’aime la mienne avec un soleil sur la façade.  

19:15 Écrit par Les evoy dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.