02/12/2008

La vie de Jean-Marc

A huit ans, Jean-Marc ne connaissait pas encore la violence jusqu’au jour au ses parents se séparent, il veut tout de suite faire comprendre à son beau père qu’il ne l’aime pas. Celui-ci a commencé a le frapper parce qu’il défendait sa mère. Il a commencé a rester dans la rue et faire des choses de mal avec la bande Négative comme quand il a cambriolé une personne âgée et il a eu tellement peur petit vieux a sorti son fusil, donc, il a pris le fusil du monsieur et l’a assommé et quelque jour après le monsieur était mort. Il va voir le juge de la jeunesse qui l’a placé en IPPJ. Là, ils lui ont dis d’aller voir la justice des adultes car c’était vraiment grave. Là il a dû aller dans la prison des adultes, il est le plus petit (à 18 ans) de la prison et il en apprend beaucoup. Après plusieurs années il fuit la prison avec 2 personnes. Il est rechercher par la police et 14 heures après ils se retrouvent dans un café au Luxembourg et là, deux gendarmes rentrent…. De peur il désarme le gendarme et prend le fusil, sans le faire exprès, il tire sur un gendarme sans le savoir. Il retourne en prison, il apprend le code de l’amour (un code avec une chaussette où l’on écrit les lettres). Ensuite il commence à écrire toutes ses peines. Quand il sort enfin, il recherche du travail. Mais une des seules personnes qui lui ont manqué, c’est son beau-père car il venait toujours le voir en prison et maintenant, il est décédé.

 

 

17:32 Écrit par Les evoy dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.