02/11/2008

Chers parents

En fait, je n'ai pas envie de dire chers parents parce que je suis en colère. Je n'ai pas dormi cette nuit.

Je voudrais être n'importe où plutôt qu'à la maison parce que j'aimerais que vous m'écoutiez. Papa, maman, je suis désolée mais j'en ai marre d'être votre boniche parce que je dois tout faire à la maison. Papa, je suis fâchée contre toi parce que tu tapes ma maman. Quand vous vous disputez, tout retombe sur moi et je ne le supporte plus. Je préfère encore fuguer que de rester avec vous !

Je me sens en colère et triste. Vous ne me laissez jamais m'expliquer.

Je pense que je préfère aller loin de vous parce que vous me gonflez et quand je veux sortir, cette folle de grand-mère dit n'importe quoi. Que je vais aller avec des garçons.

J'ai envie de m'en aller pour toujours et de ne plus vous revoir et quand je me serais calmée, je reviendrais parce que je vous aime, vous êtes mes parents. Mais je suis désolée, je veux m'en aller.

Ce que vous ne savez pas, c'est que j'ai beaucoup de choses à vous dire mais vous ne pouvez pas comprendre et surtout, vous ne voulez pas les comprendre. Vous êtes trop injustes avec moi. Mais bientôt ce sera fini, alors au revoir et à une nouvelle vie.

J'ai envie de vous dire que j'ai envie d'aller n'importe où mais loin de vous. Et les autres vont dire que je suis folle. Mais non, je ne suis pas folle, j'aime mes parents, mais pas comme ils sont. Tout le monde est différent.

Pour me sentir mieux, j'ai besoin de partir loin loin de vous. Si vous comprenez cela, vous pouvez comprendre les autres choses pour moi et mon bien-être. Mais si vous n'avez pas compris, alors je serais vraiment déçue parce que vous n'arrivez pas à comprendre votre propre fille.

 

14:54 Écrit par Les evoy dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.